Fabrication d’un moule en élastomère de silicone pour reproduire une statuette

Un client nous a demandé quelques conseils pour reproduire une statuette. Le but avoir plusieurs unités de cet ange mais avec des coloris ou matériaux différents.
Dimensions de la statuette:

19 cm de haut
14 cm de large
10 cm épaisseur

Même si le nombre d’unités à produire était assez réduit, la complexité de la pièce demandait une certaine expérience pour bien réussir le moule.
Cette fiche pratique sera principalement illustrée avec les différentes étapes de la constitution du moule en élastomère de silicone et contre moule en résine acrylique.
Vu la complexité de la pièce nous avons décidé de réaliser un moule en deux parties avec un contre moule en trois parties

Pour réaliser ce moule, nous avons eu besoin des éléments suivants:
Kit résine acrystal - Achat en ligne
(1,5kg de liquide + 3,750 kg de poudre )

Plastiline - Achat en ligne
(environ 1,5 kg)

Silicone RTV - Achat en ligne
(2 kg)

Epaississant - Achat en ligne
(10 à 20 gr d’épaississant)

Catalyseur RTV - Achat en ligne
(100 gr)

1 m de tissus de verre triaxial 160 gr/m² (Triaxial acrystal)

Divers : Planche de bois mélaminé, perceuse, mirette, pinceaux, gobelets gradués, mélangeur, gants, balance de précision, quelques vis avec papillons.

 

 

Etape 1 : Délimitation du plan de joint


Afin de pouvoir manipuler la pièce facilement pendant les différentes étapes, nous avons décidé de la poser sur une sorte d’assise en bois mélaminé.

Une fois la statue calée avec des bouts de plastiline sur son support, nous avons préparé plusieurs bandes de plastiline d’environ 1 cm d’épaisseur afin de délimiter le plan de joint.

Délimitation du plan de joint

Délimitation du plan de joint avec plastiline

Celui ci est soutenu par des supports en plastiline afin de le maintenir.

Délimitation du plan de joint avec plastiline

Délimitation du plan de joint avec plastiline

Finition du plan de joint

Une fois le plan de joint terminé, celui-ci est lissé à l’aide de petites spatules en bois pour diminuer les aspérités.
Une astuce à ne pas oublier, nous avons réalisé une gorge à l’aide d’une mirette, afin que les deux parties de l’élastomère s’imbriquent parfaitement entre elles et assurent l’étanchéité.

Création gorge à l'aide d'une mirette


Etape 2: Application de l’élastomère


La réalisation de la première partie du moule en élastomère sera faite en plusieurs couches.
Une très liquide appliquée au pinceau afin que tous les détails de la statue soient bien restitués.
Et trois autres plus épaisse en ajoutant à l’élastomère de l’épaississant.
Pour information, chaque couche a été préparée avec environ 150 grammes d’élastomère.

Entre chaque couche, il a fallu attendre environ 35 à 45 minutes pour appliquer la suivante.

Première couche d'élastomère de silicone

Première couche d'élastomère de silicone suite

Avec le reste de la première préparation de l’élastomère, nous avons fabriqué une petite poutre qui nous servira par la suite à bien maintenir l’élastomère dans le contremoule.

Création des cales de contre moule

Celle-ci sera découpée une fois durcie en petites calles.

2ème et troisième couches de l’élastomère avec l’épaississant.

Seconde couche d'élastomère avec épaisissant.

Troisième couche avec colorant

On décida d’appliquer une 4eme couche car il restait à certains endroits de la statue des zones peu épaisses.

Quatrième couche avec colorant

Une fois cette quatrième couche mise en place, nous l’avons lissé avec un pinceau et de l’eau savonneuse.
Ce lissage est nécessaire pour que le contremoule epouse bien l’élastomère.

Quatrième couche lissage avec eau savonneuse

Et afin d’assurer ce maintien efficacement, nous avons placé les cales préparées précédemment directement sur l’élastomère fraîchement appliqué.

Positionnement des cales sur l'élasto non séché

La première partie de l'élastomère est terminée.

Etape 3: Réalisation du contre moule en résine acrylique.


Nous avons réalisé un contre-moule en deux parties car le renfoncement (contre dépouille) au niveau des ailes ne nous aurait pas permis de le démouler.
Pour fabriquer ce contre-moule en deux parties, nous avons réalisé un nouveau plan de joint en plastiline.

Plan de joint contre-moule

Une première couche d’acrystal fut appliquée au pinceau sur la première partie du contre-moule.
Ensuite nous avons déposé, par bandes successives, du tissu de verre quadriaxial 200 gr/m² préalablement imprégné pour donner de la rigidité à l’ensemble.

Préparation de l’acrystal: 100 gr Acrystal prima (liquide) + 250 gr Acrystal basic (poudre) + 0.9 gr d’agent thixotropant (épaississant)

Couche 1 contre-moule en acrystal

Mise en place du tissu triaxial

Mise en place du tissu de renfort dans l'acrystal

Une fois le contre-moule durci, nous avons enlevé la plastiline pour commencer à réaliser la deuxième partie du contre moule.

Deuxieme partie contre-moule

Afin que la seconde partie du contre-moule ne colle pas à la première, nous avons passé de la vaseline industrielle sur le plan de joint.
De plus, nous avons également placé deux petits bouts de plastiline pour nous permettre de désolidariser les deux parties plus facilement.

Deuxieme partie contre-moule suite

Une fois le support prêt, nous avons réalisé la deuxième partie du contre-moule en résine acrystal.

Deuxieme partie contre-moule suite2

Finalisation de la partie 2 du contre-moule

Une fois le contre-moule durci, nous avons percé les deux parties afin de les maintenir ensemble à l’aide de vis et papillons.

Perçage du contre-moule

La première moitié du moule étant terminé nous avons pu séparer le support en mélaminé ainsi que le plan de joint en plastiline.

Séparation du support - Retrait de la platiline

Retrait de la platiline

Etape 4 : Fabrication du moule face arrière


Afin que les deux moules ne se collent pas entre-eux, nous avons appliqué de la vaseline industrielle.

Application vaseline industrielle

Nous avons appliqué les différentes couches d’élastomère.

différentes couches d’élastomère.

Nous avons procéder exactement comme dans l’étape 2
Une fois la dernière couche d’élastomère durci, nous avons fabriqué le contre-moule pour maintenir cette partie.

Contre-moule final

Une fois que le contre-moule fut durci, nous avons percé et boulonné l’ensemble pour que les différentes parties se tiennent.
Perçage pour futures attaches

Nous nous sommes servi des deux orifices pour séparer les ½ contre moule

Séparation des 2 contre-moules

Démontage des ½ contre-moule

Démontage des 1/2 contre-moule

Nous avons découpé le surplus d'élastomère à l’aide d’un cutter.

Nettoyage contre-moule

Nous avons retiré le silicone délicatement de son modèle.

Retrait du silicone

Le contre moule est alors découpé avec une scie vibrante.

Retrait de l'original et découpe du moule


Vous pouvez voir une pièce coulée en résine acrystal parfaitement fidèle à l’original.

Test du moule avec une première coulée en acrystal

Vous pouvez retrouver l’ensemble des matériaux et équipements utilisés dans cette fiche pratique dans notre boutique en ligne.
 

 

Haristoy Carryl G+